Evaluer les économies de chauffage réalisables en pilotant des radiateurs
Evaluer les économies de chauffage réalisables en pilotant des radiateurs

3 éléments conditionnent la consommation de chauffage

Pour un logement existant la consommation de chauffage dépend principalement de 3 facteurs :
– Les déperditions du logement,
– Le rendement du système de chauffage,
– L’écart entre les températures intérieure et extérieure.
Les déperditions d’un logement résultent de nombreux facteurs : la surface à chauffer, la qualité de l’isolation, la situation (immeuble collectif ou maison individuelle) … Sauf à envisager des travaux lourds d’amélioration de l’isolation, ces éléments sont immuables.3 éléments conditionnent la consommation de chauffage
L’efficacité du dispositif de chauffage est fonction de son mode (PAC, chaudière gaz ou fuel) et est très lié à l’âge de l’installation. Une chaudière récente aura un rendement de 20 ou 30 % supérieur à un équipement d’une vingtaine d’années. Améliorer le rendement suppose alors de changer la source de production de chaleur, investissement lourd et souvent différé jusqu’à la fin de vie du matériel.

La température extérieure est exclusivement dépendante de la situation géographique et des conditions météorologiques.
Pour réduire sa consommation de chauffage il reste alors à régler au mieux la température intérieure.

Le potentiel d’économies en fonction des équipements existants

Pour cela il convient d’abord d’évaluer les performances du système contrôlant la température du logement. Plus celles-ci seront faibles, plus les économies potentielles seront importantes.
Les dispositifs les plus couramment rencontrés :
Aucun contrôle de la température : les radiateurs sont équipés simplement de robinets manuels. Dans ce cas aucun contrôle n’est possible, la température du logement dépend entièrement de la conception d’origine du système de chauffage.
Thermostat d’ambiance : le thermostat coupe le chauffage quand la température demandée est atteinte. La température n’est contrôlée qu’en un seul point du logement. Les autres pièces peuvent être plus chaudes ou plus froides. De plus une régulation de ce type sur une chaudière génère des variations de température dues à l’inertie du circuit d’eau chaude. Cette solution est réservée aux logements de petite surface.
Robinets thermostatiques : cette solution assure une assez bonne maîtrise des températures dans tout le logement. La régulation est cependant peu précise et n’est généralement pas programmable pour tenir compte de l’occupation de chaque pièce.
Programmation : un dispositif de programmation permet de réduire la température en cas d’inoccupation. Il peut être intégré à la chaudière ou au thermostat d’ambiance. La programmation ne tient pas compte alors de l’occupation réelle, chaque pièce étant occupée à différents moments de la journée.

Des économies pouvant atteindre 30 %

Par rapport à ces équipements une maîtrise correcte des températures pièce par pièce, tenant compte de leur usage et de leur occupation réelle sera la source d’économies significatives. Celles-ci peuvent atteindre 30 à 35 % par rapport à une installation ne disposant d’aucun contrôle. Dans les autres cas elles seront évidemment plus faibles, mais pourront représenter selon les cas 10 à 25 %.

Comment maîtriser parfaitement la température intérieure

Pour cela l’objectif consiste à fixer pour chaque pièce une température adaptée à son usage et à son occupation. Lorsque le logement est occupé la température du salon sera par exemple de 21°C de 7H à 23H et la température des chambres de 18°C de 22H à 7H le lendemain.

Comment maîtriser parfaitement la température intérieure

En dehors de ces horaires la température de chaque pièce pourra être abaissée à condition de relancer le chauffage à temps pour obtenir la température demandée à l’heure prévue.
En cas d’absence du logement pour quelques heures ou quelques jours la température de toutes les pièces sera réduite et le chauffage sera relancé pour assurer les meilleures conditions de confort au retour des occupants.

Enfin la régulation de chaque pièce devra maintenir une température parfaitement constante, condition essentielle pour un confort optimal et le maximum d’économies.
En assurant une régulation précise pièce par pièce et en connectant les radiateurs pour les piloter via un Smartphone smartgreen remplit pleinement toutes ces conditions.

WordPress Video Lightbox Plugin