économiser chauffage
Les économies réalisables par un bon pilotage du chauffage

Un meilleur pilotage du chauffage peut conduire à des économies significatives pour un investissement limité. Une régulation précise pièce par pièce et une programmation optimale sont les points clés des économies.

Les déperditions, donc les dépenses de chauffage, sont proportionnelles à l’écart température intérieure – température extérieure. En réduisant la température intérieure on réduit donc la consommation de chauffage. Ces économies reposent sur 2 facteurs principaux:

La qualité de la régulation

La qualité de la régulation est fondamentale pour optimiser la consommation de chauffage. L’enjeu est de maintenir une température la plus constante possible.
Avec une régulation progressive et intelligente les servomoteurs répondent à cette exigence. Les vannes ne sont jamais totalement ouvertes ou fermées, elles s’ouvrent plus ou moins en fonction du besoin d’apport en chaleur.
Régulation PIDCette qualité de régulation ne peut être atteinte avec un thermostat qui coupe la chaudière lorsque la température ambiante est atteinte. L’inertie du circuit d’eau chaude fait que les radiateurs continuent de restituer de la chaleur. La température intérieure devient alors trop élevée. Le même phénomène se produit à l’inverse quand la température ambiante est trop basse.

Oscillations de températureCes oscillations de température sont d’abord une source d’inconfort. Elles génèrent également une surconsommation. Si l’utilisateur règle son thermostat pour avoir 20°C au minimum, des oscillations de température de 1°C donneront une température moyenne de 20,5°C. Son impact est évalué à 5-10 %.

La bonne température au bon moment et au bon endroit.

L’autre moyen d’abaisser la température moyenne du logement consiste à adapter la température de chaque zone à son usage et à son occupation.
La bonne température au bon moment et au bon endroitIl n’est pas nécessaire de maintenir 21°C dans toutes les pièces de la maison. La température de confort dans les chambres sera plutôt fixée à 18°C et 15°C dans une chambre inoccupée. Une régulation pièce par pièce permet de moduler les consignes de température. La température moyenne de la maison est abaissée générant ainsi des économies de chauffage.

Abaisser la température en cas d’absence permet également de réduire sa consommation, Economies en fonction du rythme de vieà condition que le chauffage soit relancé avant le retour pour trouver une maison à la bonne température. En abaissant la température intérieure moyenne, une bonne programmation peut générer 15 à 20 % d’économies en fonction du rythme de vie.

Le choix du dispositif de régulation et de programmation est donc essentiel pour optimiser sa consommation et obtenir un meilleur confort. Pour chaque type de chauffage un large choix de matériel est disponible pour réaliser un pilotage intelligent.
smartgreen propose un pilotage qui permet d’une part d’avoir une bonne qualité de régulation et d’autre part d’avoir la bonne température au bon moment et au bon endroit.

WordPress Video Lightbox Plugin